Christophe Massé Informations

Christophe Massé: chroniques et informations.

mercredi 20 avril 2022

Disparition de Jean-Georges Mas

Mas Jean-Georges dcd 2022 et cm

Triste, trés triste d'apprendre la disparition de Jean-Georges Mas. Il a toujours eu un regard vers nos peintures, notre travail. Au début des 90' il avait soutenu activement l'exposition 8+1 organisée par Christin Hernandez qui réunissait 8 artistes fraîchement sortis des Beaux-arts de Perpignan et moi, en finançant le catalogue et trouvant un lieu, le château de Clairfont à Toulouges (66) pour qu'elle se réalise de la meilleure des façons. C'est à cette occasion que nous nous sommes rencontrés. Jean-Georges avait un oeil tendre et bienveillant, il aimait que les choses se fassent et ne compliquait pas les préparatifs. L'aventure est restée dans nos mémoires. Ces dernières années, il organisait avec conviction et un bel éclectisme des expositions pour le Musée des Arts & Traditions populaires de Thuir, dernièrement avec les oeuvres de Mario Chichorro, Christian Hernandez, Pascale Masardo, Jean-François Bayle entre autres. Il n'hésitait pas aussi à faire confiance aux jeunes artistes. J'ai eu le plaisir pour ma part de présenter un grand ensemble de peintures en 2018. Nous avions passé quelques jours à accrocher, en parlant de l'Art, du Roussillon, il fourmillait d'anecdotes accompagnées de fameux clins d'oeil entendus. J'ai une pensée pour son fils Cédric compagnon d'écriture. C'est un passeur pour l'Art qui nous quitte. Une personne rare et enthousiaste, investie dans le domaine des solidarités et active dans le partage caritatif depuis longtemps.
Jean-Georges Mas à droite et votre serviteur à Thuir (66) en 2018 photographie de Ysabelle Erre Serra

Posté par autoportrait à 11:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire