le blog de christophe massé

Christophe Massé: chroniques et informations.

lundi 3 décembre 2007

Le monde sans fin d'Estelle Séré

Le monde d’Estelle Séré. Comme un jour sans fin J’aime avant tout dans le travail d’Estelle Séré, l’idée que j’ai perçu au tout début de ma rencontre, celui d’un travail sans fin… comme un jour toujours le même qui recommence, mais qui n’est en fait jamais le même exactement… C’est cette absence d’échelle qui doit créer ce sentiment, mais je n’en suis pas certain. C’est une force comme son sourire que l’on voit disparaître derrière le col roulé de son chandail. Les mots qu’elle peint sur ses... [Lire la suite]
Posté par autoportrait à 13:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

jeudi 29 novembre 2007

à Fred Chichin

catherine ringer et fred chichin par christophe massé pour le cafard 2000 bordeaux droits réservés Fulgurant ! si seulement c'était fulgurant. Mourir, partir, s'en aller vite. De quoi, pourquoi ? C'est comme ça. Les histoires d'amour finissent mal. La mienne avec les Rita Mitsouko est pareille à celle des jeunes gens des années 80'; un jour une chanson qui traverse la ville, un morceau, tout un été changera un peu la donne et va  faire danser ceux qui dansent d'une autre façon.. le couple vivra, il ira jusqu'au bout. Marcia... [Lire la suite]
Posté par autoportrait à 12:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 27 novembre 2007

Autres de Barcelone: remerciements

"Autres" de Barcelone.. quelques minutes avant l'accrochage à LaNouvelle Galerie Bordeaux 2007 photographie cm. Alex, Cathryn, Margot, Alfred, Laurent, Martine, un grand merci. Ils sont venus. Nous avons passé quelques beaux jours. L'exposition était de qualité, je pense. Des échanges futurs sont en place déjà. Berlin, Barcelone.. Je suis convaincu encore une fois que le public bordelais pour les arts plastiques est bel et bien présent.Il est venu nombreux, éclectique, curieux.. Je remercie du fond du coeur les... [Lire la suite]
Posté par autoportrait à 14:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
mardi 13 novembre 2007

Arnouil, Brouillon, Lacuve, Garcia, Massé, Massip, Viguera au Hangar en Bois

Dans le cadre de www.soart-sochartrons.info/ Le Hangar en bois présente    Fragments, bouts, bribes, débris, éclats, extraits, rognures, miettes, morceaux, parcelles, portions, tessons, échantillons, tronçons, restes,  …Avec : Catherine Lacuve photographie plasticienne – Charlotte Massip gravure contemporaine – Francis Viguera sculpture Jo Brouillon assemblague – Franck Garcia peinture – Christophe Massé  peinture assemblage – Jean  Arnouil art outsider.22-25 Nov. 2007 tous les jours 14h – 22h sauf le... [Lire la suite]
Posté par autoportrait à 12:39 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
lundi 12 novembre 2007

le programme de chr.massé chez i.krapo: remerciements et mot de la fin

aude-lys de bon, bernard puech (photographie brigitte mahon 2007) Un grand merci à bernard puech, marylène ufferte, aude-lys de bon pour ce moment offert au public bordelais. Artaud va faire encore plus son chemin. Un grand merci à carine tarin, estelle séré, mélanie gribinski, clorinde bloc, laure goutier, fabrice béghin, alain gestin, richard meier, francine zubeil, sabah el jabli, francesca caruana, yasmine chettouh, olivier perriolat, christophe decourt, bernard puech, marylène ufferte, aude-lys de bon qui sont venu(e)s... [Lire la suite]
Posté par autoportrait à 08:55 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
jeudi 8 novembre 2007

El Palomar ou "Autres" de Barcelone: une exposition proposée par Christophe Massé pour La NouvelleGalerie à Bordeaux

Au tout début il y a Christian Riedeberger photographe-plasticien et une amitié née sous un platane à Perpignan. Un film "aller-retour solitude" dans lequel il me fit jouer le rôle de Rimbaud en 1991, puis une exposition et un fascicule "Ramos" 1992 éditions Anis & Foy,  "Sous le platane de la source" 2000, éditions Pierre Mainard viendra réunir ses photographies et mon travail d'écriture. A Barcelone où il vit Christian Riedeberger fonde "El Palomar" la galerie dans le pigeonnier... [Lire la suite]
Posté par autoportrait à 09:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 1 novembre 2007

la paix du mendiant de la nuit

Plusieurs nuits que je rentre entre trois heures et l'aube. Je suis seul. Dans cette cuisine où Mélanie Gribinski m'a photographié, je mange un morceau de pain avec une feuille de salade et un morceau de fromage. Mon chien n'est plus là avec ses yeux de frangin pour me dire: Qu'est ce que tu fais ? J'allume machinalement la radio et la voix de son maître qui débite habituellement des tombereaux d'abjections; à ma grande surprise propose des chants de Corée, des mélodies du Japon, des chorales Russe. Chaque fois depuis quelques nuits,... [Lire la suite]
Posté par autoportrait à 03:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
lundi 29 octobre 2007

Rencontre N°7: Bernard Puech, Aude-Lys de Bon, Marylène Ufferte

Dans le cadre du programme de christophe massé dans l'unescien atelier isidore krapo, nous sommes heureux de vous convier pour la septième rencontre, à l'ultime soirée. Nous clôturerons cette année de partages et de rencontres artistiques avec un immense personnage: l'écrivain Bernard Puech, qui me fait l'honneur de présenter à Bordeaux pour le public de l'atelier Krapo et dans l'esprit de ces manifestations généreuses et altruistes une adaptation & lecture de quelques-unes des 30.000 pages d'Antonin Artaud pour un... [Lire la suite]
Posté par autoportrait à 11:52 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
mardi 23 octobre 2007

Une galerie de photographie des travaux de christophe massé

Intervention sur les portes à Nérac (photographie brigitte mahon 2007 droits réservés) Je vous signale en lien ci-contre christophe massé peintures l'ouverture d'une petite galerie de photographies de mes travaux picturaux. Il y aura régulièrement des "choses" nouvelles. 
Posté par autoportrait à 13:50 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
vendredi 19 octobre 2007

Mayotte: Mon nom est Personne mais je suis Babylone

A Mayotte se trouve une personne, un artiste qui écrit sur les murs de Mamoudzou au charbon de bois. D'une belle écriture nette et plastique, sans presque jamais de rature, ni d'incertitude. Juste certains mots barrés d'un trait comme volontairement écrit pour être biffés ensuite. Un soir, nous sommes descendus de la colline, nous dirigeant vers la clameur qui s'échappait du stade dans lequel se produisait Joey Starr, et nous sommes restés ensuite à l'extérieur de l'enceinte, en compagnie des centaines de jeunes gens qui n'avaient... [Lire la suite]
Posté par autoportrait à 13:12 - - Commentaires [3] - Permalien [#]