le blog de christophe massé

Christophe Massé: chroniques et informations.

lundi 2 juin 2008

L'art pour l'art de l'art à la rue.

On dirait parfois que la rue, aussi bien que le Musée entérine l'Art. Des choses surprenantes qui ravissent mon oeil de rêveur, friand d'art des années 1950 à nos jours, s'exposent sauvagement et simplement à chaque ou presque coin de rue. Des oeuvres qui pourraient appartenir à Tobey, Pollock, Tapiés, Merz, Christo, Kounellis, de presque authentique Hartung, Lewitt, Serra, Dine ou Twombly pour ne citer que quelques noms qui s'imposent à l'imaginaire; tant leurs griffures, biffures, raclures, éraflures, empilements, taches,... [Lire la suite]
Posté par autoportrait à 00:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

mardi 27 mai 2008

Christophe Massé présente le 28 au 28: Sous la Tente; un programme d'expositions inédit

présente Sous la Tente le 28 au 28 28 rue Bouquière 33000 Bordeaux (France) Un programme d’interventions, d’expositions et de rencontres ponctuel. Le 28 de certains mois, toute la journée (10h/21h) au 28    (Pintura, 3D, photographie, vidéo, installation, perf, lecture, installation, dérangement & autres composants) Un artiste, une ou plusieurs oeuvres, un état des "choses" pour changer votre vision du Monde (oui oui c'est sérieux !) ... [Lire la suite]
Posté par autoportrait à 15:53 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
mardi 27 mai 2008

Dans la presse lyonnaise

Le magazine trimestriel lyonnais Reelfët me fait l'honneur d'un article sur mes travaux (à paraître en Octobre). En attendant il existe des versions http://relfet.blogspot.com et http://association.showroom.free.fr/MJJ20080409.pdf
Posté par autoportrait à 03:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 15 mai 2008

Perpignan en Mai 68: Au centre de la terre (1)

Merci au critique d'art Jacques Quéralt d'entretenir la légende de Marcellin Lerrouge (1961-1991) et Christophe Massé, de nous citer plusieurs fois dans le gros, très gros.. une baudruche même, catalogue de l'exposition: Perpignan et la fièvre de Mai 68. Même si en 1968, Marcellin et moi étions encore des voleurs de malabars, nous nous sommes certainement inspirés du souffle de liberté de cette époque pour bâtir notre petite entreprise de rien du tout et de mort aux cons jusqu'au nihilisme punk de la génération suivante.. et encore à... [Lire la suite]
Posté par autoportrait à 10:52 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
mercredi 7 mai 2008

Journal de Mars (4): Buraglio-Garcia-Brouillon: cadavres d'esquisses & cas graves d'exquis

claude buraglio, jo brouillon, franck garcia (fragments) photographies et agencement de l'image cm 2008 droits réservés) Langon pour moi n'existe pas. Je me vois avec Patrick Roy et Pierre Mainard nous photographiant devant la librairie, il y a déjà si longtemps. Je ne pense jamais revenir à des endroits où je n'ai rencontré personne et ici l'institutrice est partie. Elle aurait certainement pu être rencontrée vraiment, car elle était chouette mais elle est partie et Langon est comme une rue dans les westerns spaghettis; elle ne... [Lire la suite]
Posté par autoportrait à 03:47 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
dimanche 4 mai 2008

Montrieux/Naveil 5x5 au Belvédère

le belvédère pendant l'accrochage de 5x5 (photographie anne massé 2008) C'est dans l'entrée de la champignonnière que les expositions se passent. Plusieurs belles salles taillées dans la roche. Plus loin la grotte et le parcours que l'on peut faire avec Alain Gestin en prenant rendez-vous. Les amitiés ont comme les fleuves des moments de crues et des instants où impassible l'onde glisse sur presque plus rien. Cela aussi va dépendre des bouillonnements et de la vie intérieure, enfouie, inextricable comme inexplorable. A... [Lire la suite]
Posté par autoportrait à 11:41 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

mercredi 30 avril 2008

Le hérisson est mort et congelé (autoportrait à la mine de plot pour une fois n'est plus couture)

christophe massé autoportrait pour une fois 2008  à marie s b du quai Nous avions mangé du plomb. Peut-être en ces temps le vin n'avait pas la couleur des terres d'ocre, de Sienne et de tutti canti. Dans le lit du torrent vermillon coulait un jus Amabile comme du sang de boeuf sur le seuil de l'abattoir. Sur la pente italienne des Alpes qui suinte l'errance du berger, j'avais cru sage comme utile d'écouter les paroles posées sur la grève de l'art, comme on fait confiance au chien et pas au porc. A la chienne biche, au... [Lire la suite]
Posté par autoportrait à 03:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 21 avril 2008

Gainsbourg, Giné. Journal de Mars

Je glisse toujours un disque de Serge Gainsbourg ou de Joan Pau Giné dans le lecteur pour me donner envie. De multiples envies. L'envie de vie. Gainsbourg me fait toujours frissonner et rire, presque en même temps. Et Giné l'inverse; frissonner de ce plaisir amoureux et rire comme aspergé par sa fraîcheur. Gainsbourg, Giné, deux personnages éloignés que je rapproche souvent pour les écouter quand je ne vais pas si bien, je crois. Je n'en connais pas la raison. Avec Giné j'enfile la chair de poule comme un gant et j'ai l'impression de... [Lire la suite]
Posté par autoportrait à 08:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
jeudi 17 avril 2008

Voir, voir, voir, histoire d'y voir (optique-bordeaux)

"voir,voir,voir" 2008 acrylique sur bois Pendant les années en Département Art, j'ai peint sur des palettes en bois. Pour accompagner la collection d'optique du magasin Histoire d'y voir j'ai renoué avec le plaisir et les contraintes de travailler sur un support en tenant compte des pleins et des vides.     Histoire d'y voir: 6 rue du Pas Saint-Georges 33000 Bordeaux
Posté par autoportrait à 09:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
mardi 15 avril 2008

Inauguration du store peint et remerciements

vue du store pharmacie Chassaigne Debruyne (Bordeaux) photographie cm Dimanche en fin de matinée, le ciel était d'avril en robe de chambre, avec de beaux nuages de coton regroupés dans l'immensité bleue. Quelques ami(e)s étaient sortis de la fête de la veille, du lit ou revenaient du marché, des quais, des courses, de la promenade. En ce moment, j'ai l'air je crois d'un revenant (d'ailleurs le journal Sud-ouest a annoncé ma mort paraît-il ! avant de s'excuser paraît-il aussi mais je n'ai pas lu ces articles). Je crois être un... [Lire la suite]
Posté par autoportrait à 08:53 - - Commentaires [2] - Permalien [#]