le blog de christophe massé

Christophe Massé: chroniques et informations.

jeudi 8 mars 2007

Un an

Blog. Signes particuliers: Un an aujourd'hui. Ne marche pas encore, ne s'alimente pas de bouillie, son biberon est parfois chargé en tanin. A fait de belles rencontres, ici. Les rats l'ont quitté assez vite. N'a pas envie tout de suite de se remettre en question, ni d'aller voir un psychanalyste. Ne souhaite pas jouer dans un espace créatif, ni pousser des cris à tout bout de champ. Trouve qu'informer sur ce qu'il fait dans la vie est une façon assez belle d'être en relation avec un groupe variable mais régulier de visiteurs qui pour... [Lire la suite]
Posté par autoportrait à 00:01 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

mardi 6 mars 2007

Carabine: Pan! Pan!

... depuis que son père le frappe il voudrait être catcheur ... Carabine Ils sont deux et font un petit boucan du diable sur la queue de la comète. On dirait qu'ils sont partis chasser le sanglier avec un opinel. Sur scène, ils pétaradent et jouent de beaucoup de "choses". Du strident, du larsen, du tchacapoum, du riff & du rififi. Ils sont deux, mais sont bien entourés. Par leur jeunesse et leur complicité qui leur font un double noeud autour de la tête comme deux oeufs en chocolat qu'on mange parfois à Pâques. Un... [Lire la suite]
Posté par autoportrait à 13:27 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
dimanche 4 mars 2007

le programme de C.Massé chez I.Krapo: remerciements 2

au premier plan votre serviteur et isidore krapo photographiés sur la route de nantes (2007) De sept à sept. Samedi. Dans la rue Elie-Gintrac surveillée par des caméras vidéos un petit crachin luisait sur l'asphalte sale. Quelques types entamaient leur journée en buvant des petites doses de rhum à même la bouteille et les chalands se dirigeaient vers le marché des Capucins. Je suis arrivé tôt le matin à l'atelier d'I.K. Il régnait un silence que j'aime goûter, comme un café dans une cuisine et saisir les arômes dans ce lieu quand... [Lire la suite]
Posté par autoportrait à 18:53 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
samedi 3 mars 2007

dédicace

Une dédicace est une caresse du vent. Un morceau de pain dans son sac. La rupture du commerce. Une phrase écrite à la plume de la main de l'auteur sur la page d'un livre pour dire et accompagner l'idée que certains hommes pensent à d'autres spontanément. Reçu par la poste diligence de Hubert Lucot: Grands Mots d'Ordre et petites phrases, P.O.L 2007. De Christian Delacampagne: Les Arts de la Chasse, Hôtel-Rivet 2005. 
Posté par autoportrait à 08:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
samedi 24 février 2007

Rencontre N°2: Clorinde Bloc - Laure Goutier - Mélanie Gribinski

Dans le cadre de mon programme dans le prestigieux atelier d'Isidore Krapo, vous êtes conviés à la soirée du samedi 3 mars à partir de 17 heures. Pour l'exposition de trois photographes. Trois univers. clorinde bloc "missing" (droits réservés) Clorinde Bloc a des attaches en Gironde, elle travaille actuellement à Paris. J'ai tout d'abord rencontré son travail exposé en 2006 sur le marché des Capucins à Bordeaux lors d'Art y Show une exposition organisée par Kirten Lecoq. Dans un premier temps, sans rencontrer... [Lire la suite]
Posté par autoportrait à 19:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 23 février 2007

Jofo

Si j'avais à écrire quelque chose sur Jofo cela pourrait être une chanson qui dirait que dans son manteau en peau, souffle et siffle du rock depuis l'enfance; qu'un type qui tient debout avec de l'acrylique est sex, qu'il est toujours aisé dans le vent d'ouest de filer au Royaume-Uni, du who, du jam et du clash plein les feuilles. Si j'avais à écrire quelque chose sur le grand bonhomme, ce serait mon chasse-spleen sans doute; un refrain alors, une rengaine ou la storia des types nés en 1961. Le roman de cette vie qui claque entre les... [Lire la suite]
Posté par autoportrait à 23:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

samedi 17 février 2007

la France de mon Bus (3)

Nous allons élire un nouveau Président ou une Présidente de la République. J'écoute la voix de son maître en préparant les repas et il me semble depuis quelques temps entendre que bon nombre de projets ne sont plus au stade du probable mais bel et bien du possible et un comble ! réalisable. Tout à coup le: Nous devons est devenu: Nous venons de et le: Nous allons, subitement métamorphosé en: Nous avons. Du: Il serait envisageable au: Voilà c'est fait. Le discours des progrès sur l'instant se devait d'être franchi. Étant donné que... [Lire la suite]
Posté par autoportrait à 01:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
samedi 17 février 2007

le papier d'Arménie

Le papier d'Arménie C'est au début un nom de ceux qui me transportent, une enluminure. Un souvenir étroitement lié à mon premier salariat. Suite à une période d'essai dans un établissement, le jour où la direction allait me remercier (c'était le début des corvéables à merci: travaux d'utilité collective, jeune volontaire pour le progrès et autres, stage d'insertion dans la vie professionnelle, contrat emploi solidarité etc ...) lors de la réunion avec le directeur pendant laquelle il devait être question de mon sort, Soeur... [Lire la suite]
Posté par autoportrait à 00:43 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
samedi 17 février 2007

Oui pour l'état des choses

photographie de stéphanie martin 2007 (droits réservés) Je donne toujours tout de suite/le plus vite possible ce que l'on me demande. Comme dans le même temps tout ce que je peux offrir ou presque de mes idées. Le recul est la marque d'un calcul, comme la garantie du professionnalisme sous toutes ces formes, que je respecte mais que je n'aime pas. Ce doute qui  apeure ne me tracasse pas trop, je ne l'attribue pas à de la faiblesse, bien au contraire il est pour moi un label de qualité. J'ai appris dans un temps de vie passé... [Lire la suite]
Posté par autoportrait à 00:39 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
samedi 17 février 2007

une exposition à Corato (Bari)

reçu le dvd et le catalogue de la Mostra Internazionale: la beate vergine maria e' assunta in cielo dans la chiesa collegiale Santa Maria Maggiore de Corato (Bari) Italie. Je suis heureux d'avoir exposé un autoportrait à marie avec ces artistes; le russe Babenko, les japonais Shimamoto, Murakami, Nakamura et Ryosuke Cohen, les Kampeleric de Belgrade, Jurgen O.Olbrich.
Posté par autoportrait à 00:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]