le blog de christophe massé

Christophe Massé: chroniques et informations.

jeudi 4 mai 2006

Une tête dans la glace de l'Antartique

De: Mireya Maso  Objet: Antartica Date: Wed, 19 Apr 2006 12:13:30 +0200 À: "christophe. masse" <christophe.masse@tele2.fr> Hola!I take your drawing to Antartica.It is placed on the wallone of the houses at Esperanza Base.I hoppe you like the idea.Best regards, Mireya
Posté par autoportrait à 09:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 30 avril 2006

Journal: Dans la nuit des autres

Trois heures; en pleine campagne, c'est un noir profond qui serre la gorge jusqu'à ce que les iris fassent le point et s'habituent aux formes devenues subitement énormes; comme un talus sur le bas-côté de la route, et les halos autour des arbres. Nous avons marché côte à côte, heurtant involontairement nos coudes et nos hanches, le souffle lourd, tristes, épuisés d'en être là encore à cette heure si avancée. Là, avec presque de cette lassitude dans nos regards noirs perdus dans la nuit noire, que ni l'un ni l'autre ne pouvaient... [Lire la suite]
Posté par autoportrait à 23:18 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
samedi 29 avril 2006

statistiques pour les visiteurs du blog. 2

Depuis l'ouverture le 08 mars 2006, 808 personnes ont visité ces pages. La grande majorité vient de france et en second des états-unis. puis du royaume-uni, de belgique, d'allemagne et d'espagne ensuite  de pologne, de république de corée, des pays-bas, du japon, du mexique, du brésil, de turquie, du canada et de république de taïwan qui se partagent la dernière partie de ces accès, soit 14 pays au total; pour des séjours allant d'une à trente minutes et au delà.. 35 personnes m'ont contacté directement et quelques unes encore... [Lire la suite]
Posté par autoportrait à 14:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 28 avril 2006

entre Oblomov et The Saints

dessin au crayon gris de Vodka Rabine 2006 Nous n'attendons plus rien et pourtant il se passe souvent quelque chose. Parler d'un gardien de but ou regarder des boîtes de sardines sur Internet est une comédie bon marché qui n'amuse que nous, jusqu'au moment où claque le fouet dans la lumière du néon, laissant les Ramones entrer en scène et trancher plus tard la nuit noire en d'épaisses tranches de son nostalgique.   
Posté par autoportrait à 20:48 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
vendredi 28 avril 2006

Lettre du fond de moi

christophe massé: "autoportrait au cœur" acrylique sur papier 2005 (dr)  Pour PM le buveur d'encre; à nico. Jeune loup sans collier, dans la ville, au petit jour blême, je sautais à pieds joints les jardinières de fleurs, avant de disparaître, gueule fripée, estomac noué dans les nuages de pollen de mai. Effleurant encore ta peau de mes lèvres, fendant la libre tramontane qui balayait mutine tout ce qui traînait encore dans les rues; emportant journaux, prospectus, oiseaux et feuillages vers le ciel azur, rejoindre... [Lire la suite]
Posté par autoportrait à 17:24 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
jeudi 27 avril 2006

Horizon pour Orlando de Rudder

pour orlando de rudder.
Posté par autoportrait à 08:11 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

mercredi 26 avril 2006

d'un Z comme Zinedine Zidane

Trois choses sur la palette de Zinedine Zidane m'ont toujours fasciné; son sens et sa conscience de la largeur du terrain; l'art de se mouvoir sans la sphère de cuir, de l'oublier, de l'esquiver et de feinter; l'utilisation magistrale dans le jeu, ballon au sol, du dessous de ses chaussures. Michel Platini et Kevin Keegan avaient en commun cette idée de considérer durant toute une rencontre le terrain dans sa largeur. Le roi Pelé, Oleg Blokhine, Gerd Müller, Salif Keita étaient impressionnants sans le ballon et Ronaldhinho... [Lire la suite]
Posté par autoportrait à 21:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 25 avril 2006

Crin d'Hubert Lucot est un immense livre

Tenir Crin de Hubert Lucot entre ses mains, c'est aimer un auteur et une oeuvre, là même où l'ancrage vient de naître;  toujours et encore plus aimer, pour s'appuyer sur cette paroi obscure et trouver dans la profondeur des abstraits, le sentier affectif. Christophe Massé. Sur les sites et les blogs des types se touchent gravement. J'étais prévenu par certains de mon entourage qui sont sur Internet depuis des lustres. J'avais d'ailleurs opté pour ne pas faire du mien, de blog, une terre brûlée comme l'était mon art-zine et... [Lire la suite]
Posté par autoportrait à 11:54 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
dimanche 23 avril 2006

Journal: Rue du soleil

La rencontre; un point d'orfèvre comme une soudure précieuse, un moment de trop, un premier regard, la première parole. Tu joues à genoux sur le trottoir dans la terre jonchée de clous quercitrin, c'est l'instant quand mon souffle est là dans ta nuque et je te dis quelque chose qui sera là posée dans nos têtes une vie entière. Quoi ? Je suis né dans le soleil blanc de décembre et toi dans celui jaune de l'été implacable. Nous sommes en train de mourir lentement de quelque chose aussi que nous avions diagnostiqué si jeune. Tu me... [Lire la suite]
Posté par autoportrait à 11:08 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
jeudi 20 avril 2006

Hommage à la bibliothèque

                                                                   photographie: scott murray, 2006 (col part bordeaux)
Posté par autoportrait à 13:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]